Du miel partout, partout...

Nouveau

Du miel partout, partout..., Livre-CD de Rémy Boussengui, illustré par Sophie Auvin

Plus de détails

12,00 €

En savoir plus

L’Abeille est dérangée par les mains noires du Singe... qui, lui, ne supporte pas son bourdonnement... La Tortue accuse le pauvre Gorille d’avoir mangé le miel du Lion...
Dans ces deux histoires, les animaux ne se parlent plus, ne mangent plus ensemble.... Dommage ! Car s’ils avaient mangé ensemble, ils se seraient mieux compris !
Dans cet ouvrage, je propose deux contes dans lesquels les animaux brillent par leur ruse. Présentés sur un ton ludique, ils soulignent l’importance de la tolérance, du respect de l’autre, de la solidarité...

Livre + CD (durée 16min), dès 3/4 ans

Les Editions du Jardin des Mots, Collection "Les Petits Savoureux", 2013

ISBN : 978-2-9528176-9-1 / 30 pages
 

 

Plus d'infos sur Rémy Boussengui, l'artiste : www.lessinguliers.fr

Plus d'infos sur Rémy Boussengui, le formateur : www.atelierahistoires.fr

 


Pour feuilleter quelques pages, cliquez ci-dessous

Du miel partout, partout...


 Critiques élogieuses de l'ouvrage ...



Deux contes pour petits (3-4 ans) très vivants, rythmés, où la parole devient partie prenante d’un accompagnement musical tout aussi entrainants. Le parti pris d’une couverture cartonnée est bienvenu pour s’adapter aux petite mains. 
Deux histoires (que l’on retrouve dans C’est mon père qui me l’a dit, mais avec une plus large part à l’illustration) nourries des contes d’Afrique (du pays du Gabon), racontées par Rémy Boussengi. La voix est chaleureuse et l’accompagnement musical composé d’instruments traditionnels. 
Les histoires mettent en scène des animaux. 
- Pourquoi le singe et l’abeille ne mangent pas ensemble ? 
L’abeille invite son ami le singe à venir manger. Mais il doit montrer patte blanche, or il se trouve que « le singe a toujours les mains noires ». Du poulet et de la banane, il n’aura que le fumet… 
Très en colère, le singe invite à son tour l’abeille à déguster du miel. A condition de laisser son «instrument devant la porte». Mais zzzzzz «Moi je suis une Abeille, je fais tout le temps ce bruit-là !» 
Une histoire à répétition où les onomatopées enflent, se mêlent au tam-tam, pour un conte qui prend les accents d’une mélopée hymne à la différence, à la convivialité qui prend le pas sur les méfiances. 
- Pourquoi le gorille et la tortue ne se parlent plus ? 
« Qui est le Lion ici ? Moi ! » 
Tel un refrain, cette phrase rythme la fête, durant laquelle on va déguster du miel… Une tortue n’en peut plus d’attendre et se sert avant tout le monde, prenant soin de brouiller les pistes et de faire accuser le gorille. « Même dans les contes, il y a des choses pas justes ? » 
Les illustrations qui évoquent les tissus africains sont très belles, originales, avec des cadrages efficaces. Un album réussi !

Association Croqu'Livre - Centre régional de ressources en littérature jeunesse, Besançon


L'Abeille est dérangée par les mains noires du singe.
Le Singe ne supporte pas le bourdonnement de l'abeille.
La tortue et le gorille ne se parlent plus...

Dans ces deux histoires, nous découvrons des animaux qui se querellent.
L'auteur nous délivre le message suivant : " si ces animaux étaient plus tolérants entre eux, se respectaient, leur vie quotidienne serait meilleure."

Le ton est léger ! 
L'accompagnement musical est simple, mais efficace.
L'écoute comme la lecture sont très agréables.

Avis : Vivement recommandé.
G. BERNARD - Groupe de travail sur le livre et le document sonore pour la jeunesse 
(Lionel BERTAUT - Responsable du Groupe)


Conçu dans un beau format presque carré, cet album contient deux histoires convenant à de jeunes enfants, extraites du recueil de contes C'est mon père qui me l'a dit de Rémy Boussengui, conteur et musicien gabonais.
Dans la première histoire on apprend pourquoi le singe qui a les mains noires et l'abeille qui fait « zzzzzz » ne parviennent pas à manger ensemble, n'acceptant pas leur différence. Dans la seconde, on découvre comment une tortue très rusée dévore tout le miel du lion et réussi à accuser le gorille. Ces contes prennent de l'ampleur à l'écoute du CD grâce à la voix riche et profonde de Rémy Boussengui, ponctuée de chants et de musique jouée avec des instruments traditionnels. La mise en page, soignée, est proche de celle de "C'est mon père qui me l'a dit" ;la typographie joue sur les couleurs chaudes de l’illustration et sur les changements dans la taille des caractères, donnant ainsi des indications utiles pour la lecture à haute voix. Mais le texte est plus aéré et les illustrations, très stylisées, sont plus nombreuses et présentées en pleine page, avec des effets de zoom parfois trop prononcés nuisant à la lisibilité de l'image, produisant un ensemble dense et coloré.

Revue TAKAM TIKOU - Revue en ligne du livre et de la lecture des enfants et des jeunes


Rémi Boussengui raconte et chante deux histoires africaines pour le plus grand plaisir des petits.

« Mon père ne m’a légué ni château, ni lingots, mais un trésor inestimable : la parole. » annonce Rémy Boussengui sur la 4e de couverture de ce mini-livre avec un CD « Du miel partout, partout… ». Conteur nourri des légendes africaines, il nous offre deux histoires autour du miel : « Pourquoi le singe et l’abeille ne mangent pas ensemble ? » et « Pourquoi le gorille et la tortue ne se parlent plus ? ».

Glissez le CD dans un lecteur, et suivez le conte dans le mini-album. Pour les non lecteurs, la seule écoute du CD est un délice…. à vous de vous joindre à cette découverte en tournant les pages. Votre enfant pourra alors admirer les illustrations de Sophie Auvin jouant avec les gros plans et offrant un angle d’approche de chaque animal.

Dès les premiers mots, le conteur captive notre attention. Sa voie profonde, chaleureuse incarne tour à tour le singe, l’abeille, le gorille et la tortue, avec des intonations et des rythmes différents. Et que dire des passages chantés, de la musique traditionnelle qui s’invite aussi dans la narration ?… de très bons moments, joyeux, dynamiques.

Si vous avez pris goût à cette première écoute des éditions du Jardin des Mots, découvrez C’est mon père qui me l’a dit dont sont extraits ces 2 contes.

Les contes des animaux aident souvent à comprendre la vie des humains. Ainsi après l’écoute de ces histoires de miel, on se dit que si les gens mangeaient un peu plus souvent ensemble, ils se battraient moins. A méditer !

Sandrine, www.unlivredansmavalise.com